A la rencontre des visages du cinéma de demain

Je suis partie à la rencontre des cinéphiles Les Éléphants Rouges, lors du tournage The Fox Terrier Garou, filmé dans le cadre du Festival Préambule de Chamonix.

Nous sommes le samedi 4 novembre 2017, le temps est assez gris et le soleil fait des va-et-vient. La ponctualité étant l’un de mes combats quotidiens, je m’efforce d’arriver à l’heure, je me dépêche. On me donne rendez-vous à l’entrée du parc de la Tête d’Or : « Tu sais, on est vers l’herbe à l’entrée, pas loin du lac ». Je ne les trouve pas. Je fais le tour du lac. « Mais où sont-ils ? ». Bon, j’ai désormais 20 minutes de retard. Matthieu me rappelle: « Mais t’es où ? On est juste à l’entrée je t’ai dit ! Bon attends je viens te chercher, reste où t’es. »

Matthieu vient me chercher en vélo et me mène au point du tournage.

Je découvre alors son équipe: Lounes d’abord, qui s’occupe du son. Il est muni d’un micro et d’un « petit boîtier » qui sont reliés. Il m’explique alors son rôle au sein des Éléphants Rouges et comment fonctionne son matériel.

000039.JPG
Lounes, l’ingénieur son

Puis Matthieu me présente le reste de l’équipe, à distance, en plein tournage d’un monologue : « Donc Guillaume c’est le réalisateur et il s’occupe du montage aussi, moi je fais le scénario et Gabriel c’est l’acteur. Moi aussi je joue dans ce court métrage ». Puis on discute de leurs différents projets en cours, de la fac, de tout et de rien. Matthieu, très satisfait de lui, me montre le scénario qu’il a écrit et que Guillaume a découpé par la suite. Matthieu étudie à Lyon 2 dans le portail art, et Guillaume est en école de théâtre.

000033.JPG
Le scénariste featuring le scénario.

L’ambiance est détendue, les nuages n’atteignent ni le moral ni le travail à faire. Les pauses clopes paraissent nécessaires mais ne sont pas trop longues, le rythme est efficace. Ils savent exactement ce qu’ils doivent faire.

000038.JPG
Matthieu, Gabriel et Guillaume
000036.JPG
La première pause clope.

Ils passent ensuite à la scène sur le banc, une de mes préférées d’ailleurs. Une superposition de Guillaume et Matthieu fut nécessaire pour tourner cette scène et moi je dois m’occuper de barrer la route aux passants pour libérer le champ de la caméra. Guillaume tient la caméra et établit un gros plan sur Gabriel, le silence règne… « T’es sérieux là ? »

000031.JPG
C’est ici que tout se passe.
000040.JPG
Tout est mis en place pour obtenir le meilleur angle.
000041.JPG
La seconde tentative est la bonne.

« On bouge maintenant on passe aux pigeons »

On se déplace alors en direction de la fameuse entrée du parc à la recherche d’une horde de pigeons. Gabriel est censé foncer à l’intérieur du tas. Ils essayent la première fois avec des canards qui se trouvent dans l’herbe. Résultat ? Les canards n’ont pas bougé, nullement effrayés par Gabriel. Ils décident alors de partir à la recherche de pigeons.

000028.JPG
Lounes et Gabriel.
000018.JPG
Matthieu et Lounes.
000022.JPG
Toute l’équipe en direction de la scène des pigeons.
000017.JPG
C’est terminé, on passe à la suite.

Ils ont l’air satisfait de leur travail. On peut ranger le matériel. « Il ne reste plus que les scènes en intérieur maintenant. »

« Ça va t’as pu prendre des beaux clichés quand même ? » me demande Guillaume.

Oui, j’ai eu mes beaux clichés des Éléphants rouges qui transmettent l’aura positive et conquérante de cette équipe.

Merci, les Éléphants Rouges.

Je vous invite à voir le résultat juste ici :

Leur chaîne Youtube

Leur page Facebook