Vapeurs Mortuaires #2 – Mort et enterré…

Mort et enterré

Cela fait maintenant dix-huit ans

Que l’on a refermé mes paupières

Sur mon visage grisonnant

Mes lèvres violacées ne peuvent plus

Embrasser désormais je suis mort et enterré

Et les vers se délectent de ma chair

Décédé une nuit de novembre

Ma plume est devenue amère

Lorsque j’ai laissé pour mort

Mon squelette en pleine mer Noire

Désormais je suis mort et enterré

Mon ombre a arrêté de me pleurer

 

 

Victor Cabras