LA KICKE, ou L’Art de la Baise par Em & Lou #2 – Le Cunnilingus

Salut,

J’aimerais bien qu’on parle de quelque chose d’important. Ça peut paraitre bête et insignifiant mais on m’oublie souvent. Ou bien on ne sait pas où me trouver, des fois même on ne sait pas que j’existe. Je suis un peu caché, c’est vrai mais … Merde ! J’existe ! Je suis là ! Et je suis utile ! TRÈS UTILE ! Hého, je donne du plaisir. Ma principale fonction est la jouissance Maggle ! Alors fais en sorte que je ressente ce plaisir-là. Merci.

Coup de gueule d’un clitoris en colère.

 

Aujourd’hui : Le Cunnilingus.

Pour répondre à la volonté de ce clitoris masqué et pour ne pas être en reste de l’épisode sur la fellation, voici :

10 conseils pour réussir un bon cunni !

RESPECT ET PROTECTION. Confère épisode #1, pensez Greenpeace : « Préservation et respect de l’environnement ». Il est important de le répéter et même si nous savons tous que NON, on ne met pas de capote pour sucer (on devrait !) et NON personne ou presque n’a déjà vu une digue dentaire (petit carré de plastique équivalent à une capote pour faire un cunni) MAIS mais mais … La Kicke se doit de véhiculer un message de RESPECT et de sensibilisation contre les IST (dèz’ dèz’). Le consentement c’est important (oui, oui, toujours).

OÙ-EST CLITO ? Pour les derniers du fond la classe le clitoris :

Le gland clitoridien, c’est ça, qui nous intéresse ici. Et oui, c’est aussi une jolie fleur.
(Une orchidée pour ceux qui ne voient pas.)

Pour le trouver à l’aveugle, petite astuce : partir du vagin et remonter entre les lèvres jusqu’au clitoris, tu sentiras une petite boule (le gland) et tu ne pourras pas le rater. Parce que ça arrive souvent de ne s’arrêter qu’au « prepuce of clitoris », qui, lui, ne possède pas 8000 nerfs du plaisir.

LA VULVE. C’est aussi ce qu’on appelle la chatte, le minou, le seeeexe autre que bite quoi ! Et le clitoris (pour faire zizir) en fait partie, tout comme le vagin (pour la pénétration qui fait souvent zizir aussi) et l’urètre (ça c’est pour uriner faut pas toucher ! enfin… tu peux mais faut s’y connaître, on se comprend).

LA LANGUE. Nous y voilà ! Une fois le Saint-Graal de la Chatte atteint par ton joli minois, écarte un peu les lèvres et trouve le clitoris ! Une fois repéré, tu peux plaquer ta bouche contre la vulve et lécher le clitoris de cette façon. Tu peux aussi très bien rester un peu plus éloigné et juste donner des coups de langue. Dans tous les cas, évite de te prendre pour Indiana Jones à la recherche du Coffre Maudit, à moins que ça soit un nouveau jeu coquin (prometteur rien qu’au titre) ! Jusqu’ici personne n’a inscrit ma chatte au patrimoine de L’Unesco, donc on ne se lance pas dans des fouilles archéologiques.

giphy

LA SUCCION. Il y a quelque chose de vachement cool pendant un cunni c’est quand même de se faire sucer ! Et oui il est possible de se faire sucer même lorsque nous n’avons pas de pénis. Un joli petit clitoris est un membre érectile avec un gland et 2 à 3 fois plus de corpuscules de Krause (c’est les capteurs du plaisir) que le pénis ! Oui nous faisons des recherches ! Et oui nous sommes capables de les faire au milieu d’ados qui rentrent de sortie de classe dans un train PUTAAAIN ! C’est l’enfer sur Terre cette connerie (protégez-vous) !! Breeeef la succion du clitoris permet alors, comme pour la pipe, une explosion de sensation.

LE DOIGTÉ. Pendant un cunnilingus, il est possible de jouer avec les petites et grandes lèvres du la vulve, de fourrer son nez dans la douce forêt du pubis (rpz tous ceux qui aiment leurs poils et ceux des autres), lécher l’intérieur des cuisses, jouer avec son souffle sur la vulve, etc. Mais il est aussi important de noter que les parois du vagin se gonflent aussi sous l’effet du plaisir et que cela peut être intéressant de mettre un doigt ou deux ou trois ou même une main entière (pour le dernier … ne faites pas ça sans lubrifiant même si j’ai une très bonne amie qui s’est surprise à se fister, mais c’est un autre sujet) ! Bien sûr vas-y doucement et il peut être sympa de faire de tes petits doigts un crochet délicat en direction de ton visage qui stimule le clitoris et de masser l’intérieur du vagin !

giphy1

LE RYTHME. Bon bah… le rythme, c’est comme pour la pipe, sois à l’écoute de la personne à qui tu fais ça ! Le mieux c’est toujours de commencer crescendo, à moins que tu lui bouffes le minou comme si tu n’avais pas mangé depuis une semaine et qu’elle n’hésite pas à vouloir te nourrir de toutes ses ressources (et je ne parle pas de champignons).

LA DÉLICATESSE. Non ! Non, ne parlons pas de délicatesse dans ce numéro sur le cunnilingus parce qu’il s’agit d’un organe dit « féminin ». NON ! Nous parlons de délicatesse car cet organe, ô Dieu des organes ! est tout simplement fragile. Il peut supporter de fortes et rapides voire violentes stimulations mais s’il n’est pas préparé ou lubrifié correctement c’est une infection assurée. Je voudrais donc un « Amen » de toutes les personnes qui possèdent un clitoris et qui ont fait les frais quid d’une infection urinaire, quid d’une mycose, à cause de taré.e.s de la gâchette ! Putain. Ceci étant dit un peu de délicatesse sur le clitoris n’est donc pas proscrite, et cela aussi sur le reste de la vulve ! De même des petites caresses sur les jambes, le ventre et HaHa les seins c’est pas mal non plus !! #balancetaponseuse

LES POILS. C’est cool ! C’est utile ! Ça peut être beau ! Laisse les tranquille ! Si tu n’aimes pas que la personne à qui tu as prévu de faire un cunni porte ses poils avec fierté et ardeurs : garde tes réflexions pour toi. Si tu possèdes un pénis, que tu ne te rases pas et que les poils sur un pubis te dérangent, dis-toi que ça peut aussi être désagréable lors d’une pipe. Tu peux très bien essayer d’embrasser sa vulve fournie et apprécier que des poils ne gênent pas un cunnilingus ou si vraiment tu ne peux pas : ne le fais pas et passe à autre chose sans faire culpabiliser ton/ta partenaire !

giphy2

 

Sexion Commentaires

Grâce au petit sondage que nous vous avons fait remplir sur les Internets, nous avons pu avoir un panel plus grand de commentaires et d’avis et ça c’est bien !! Restez en contact pour les autres articles !!

« Je n’ai pas de réticence à en recevoir du moment que je sais que la personne a envie aussi et aime en faire. Je ne vois pas l’intérêt d’avoir du plaisir seule à ce moment-là, on est deux dans l’affaire. » Gégé

« La communication c’est important héhé ! » Succube-Number-One

« C’est assez important pour moi depuis que j’ai découvert l’orgasme, la jouissance et l’éjaculation clitoridienne. Pourtant il est vrai que lorsque je n’en reçois pas je suis vraiment triste/déçue et je me pose beaucoup de questions. Surtout depuis que je ne m’épile plus vraiment, il y a/avait beaucoup de réticences de la part de mon partenaire, mais en discutant, et petit à petit c’est un tabou qui s’efface et dont on ne fait plus attention. » Maman 

« (…) Je préfère que ce ne soit pas à chaque rapport, pour que ce soit encore plus appréciable quand ça arrive. Je trouve que le cunnilingus seul n’a pas énormément d’intérêt. C’est mieux s’il est accompagné d’une stimulation manuelle, et là ça devient vraiment le paradis… » Flying Dragon 

« La question du cunni est plus présente qu’importante, je peux tout à fait comprendre qu’on refuse de m’en faire et ce même si j’adore. Un cunnilingus c’est comme déguster une glace, c’est meilleur à deux et ça rend heureux (et si la température monte t’en as plein la bouche et les doigts). Un corps pendant un cunnilingus c’est beau, ça a des réactions inattendues parfois et je trouve que c’est l’un des meilleurs moyens de savoir ce qu’aime ton.a partenaire (et ce qu’il.elle aime te faire) et de montrer ce que tu aimes. C’est un moment de communication sensible. » La Kickitude du KickMaster

« Je trouve que c’est un acte (à recevoir) qui me met beaucoup plus en situation de vulnérabilité que la majorité des autres. C’est pour moi beaucoup plus facile de donner du sexe oral que d’en recevoir. » Minette_3 

« Souvent quand tu te retrouves face à un vagin poilu tu te sens pas chaud et tu te dis que toi aussi tu voudrais pas qu’on t’oblige à te raser les burnes à blanc ; mais mon secret c’est d’en avoir vraiment envie sinon c’est pas agréable tout comme l’est une pipe qui n’est pas voulue. Allez bonne bourre ! » Télérama

« Je pense que pour réussir son cunnilingus, il faut pratiquer ! » Starforce224

« À regarder, le cunnilingus est la pratique sexuelle qui m’excite le plus ! » Banjoman-43

« J’aime beaucoup ça. Autant que la fellation je crois. Par contre j’aime pas trop en voir dans les pornos, je passe souvent ces passages-là. Et puis j’avoue que le ressenti en tant que donneur n’est pas non plus incroyable non plus en termes de « plaisir pur », enfin je veux dire « chimique », c’est une autre forme de proximité. Le sexe oral en général se rapproche plus d’une forme d’amour. » Peepax

Dans tous les cas les loulous, faites-vous plaisir !

On espère que ce petit épisode vous aura plu et décomplexera un peu cette pratique ! N’hésitez pas à nous poser des questions.

Bisous d’amour sur vos culs !

Lou et Em