Les preuves accablantes de l’extrémisme du Parti Centriste en Poitou-Charentes

 

BONSOIR LES VOLAILLES !

Moi c’est Thomas, j’suis nouveau ici et au lieu de causer à propos des fêtes de fin 2018, je me suis intéressé à un sujet qui me touche beaucoup plus que les cinq kilos que j’ai pris : le Poitou-Charentes, région historique de notre chère France ! En effet, on y trouve les villes d’Angoulême, de La Rochelle… Et puis c’est tout ce que je sais, navré ! C’est un peu la cambrousse, donc je n’ai aucune idée d’où cela se situe. Je n’en sais rien car JE SUIS BRESSAN !

Une chose est certaine cependant : c’est que la politique dans ces paysages perdus de France est florissante. En effet, là-bas se situe un parti qui m’a fait tourner de l’œil : le Parti Centriste ! Ni à gauche ni à droite, ils sont pile au milieu… Et c’est ce qui fait peur. De fait, je n’ose pas imaginer les débats avec eux, ils sont à mes yeux des extrémistes du centre ! L’extrême-centre existe ! Enfin, a existé apparemment : c’était un parti sous la monarchie constitutionnelle post-Napoléon Ier (donc après 1805 et jusqu’à 1871 selon les sources du net). En Poitou-Charentes, ces centristes, qui n’en sont pas moins extrêmes, étaient au nombre de deux en 2014 et officiaient en tant que conseillers régionaux. Aujourd’hui, comme la région a été renommée « Nouvelle-Aquitaine », j’sais pas ce qu’ils sont devenus ! M’enfin, ne nous attardons pas, voici les raisons prouvant que les centristes de Poitou-Charentes sont extrémistes :

1) Pour eux, la France c’est le Commonwealth du Poitou-Charentes.

La France, de toute façon, c’est une communauté d’États : c’est vrai, après tout on trouve des « nationalismes régionaux » comme les partis indépendantistes breton, savoyard, basque… Les centristes ne font pas exception à la règle !

2) Ils boivent du Cognac au petit matin, le midi et le soir (pour garder un taux d’alcoolémie correct).

Selon les manuscrits anciens de l’an de grâce 2018, le mot Cognac vient d’un ancien sport charentais nommé le COGNE-NIAQUE.

La France qui boit

3) « Pain au chocolat ou chocolatine ? » Dans ce débat éternel et sanglant, les centristes en Poitou-Charentes ont encore frappé !

Après moult recherches très sérieuses sur la linguistique, je peux vous affirmer que la région a essuyé une période de guerre civile sanglante sur ce sujet, étant donné qu’elle forme une région tampon entre les deux expressions. Or, qu’est-ce qu’on trouve entre la gauche et la droite ? EXACTEMENT : le CENTRE. Les centristes créent un chaos absolu dans la région, dû à leur volonté de rester neutre sur le débat pain au chocolat/chocolatine.

4) En Poitou-Charentes ils ont un patois vachement compliqué, le POITEVIN, et c’est un langage de l’extrême, croyez-moi.

J’ai essayé de comparer ça au dialecte de chez moi, le patois bressan (R.I.P mon projet d’article dessus), et ça donne ça :

– En Bressan : « Bonzhou ! » C’est clair, c’est joli, c’est précis, c’est presque aussi bon que le poulet de Bresse de mon voisin fermier !

– En Poitevin (accrochez-vous bien) : « Beajhor », « Bunjhor », « Bunjhour », « Bonadié ». Vous ne rêvez pas, et même moi j’en crois pas mes yeux mais oui, il y a bien 4 manières de dire bonjour en dialecte Poitevin. VOUS VOYEZ QUAND JE DIS QUE C’EST UN LANGAGE EXTRÊME !

5) Maintenant que le Poitou-Charentes c’est la Nouvelle-Aquitaine, ils sont vachement régionalistes et demandent l’indépendance par rapport à la France !

Poitou-Charentes ça avait de la gueule, la « Nouvelle-Aquitaine », c’est comme la Nouvelle-Zélande, ou la Nouvelle-Écosse, tout le monde s’en fout ! Et ça, les extrêmes centristes l’ont bien compris ! D’où le fait qu’ils deviennent régionalistes et indépendantistes !

Résultat de recherche d'images pour
Dernière image mais pas des moindres (Angoulême de nuit. Si je l’ai choisie, c’est juste parce ça faisait joli)

Et voici donc pourquoi le Parti Centriste est extrémiste et sera bientôt maître du Poitou-Charentes et de la région du Cognac. Cette tyrannie de l’extrême-centre déchire la région et la fait devenir dangereuse pour l’intégrité française. Qui sait ? Dans un an, on laisse le centre au pouvoir, dans cinq ans on peut finir en anarchie totale !! Attendez, Macron est un centre-droit ? Qu’avons nous fait… LA GUERRE EST INÉVITABLE !

Résultat de recherche d'images pour

Sur ce les volailles, à la prochaine, la bise sur votre fesse gauche et comme on dit en Poitou-Charentes :

J’avàe cheut cunprendre !