L’art d’être Français

Si tu es français ou que la France t’intrigue, alors cet article va t’intéresser. Pourquoi? Parce qu’il répertorie tout ce qui fait d’une personne un bon Français, et témoigne du comportement socio-culturel que cette personne devrait adopter pour le devenir. Après tout, toi aussi, tu as envie de savoir comment mieux briller en société. Et justement, cela tombe bien, cet article est là pour ça. Sûrement.

Tout d’abord, parlons de nos ancêtres, les Gaulois. Et je vois venir les petits malins avec « euh déjà nos ancêtres c’est pas juste tous des Gaulois, c’est plus des Celtes, et d’abord c’est plus compliqué que ça. T’écris un article mais tu ne sais même pas de quoi tu parles gneugneu« . Alors déjà, on se calme, c’est pas un article historique; et deuzio les gens qui font ce genre de réflexions sont les mêmes qui n’ont que « relativiser » à la bouche et qui répondent « J’sais pas comme tu veux » à la question « qu’est-ce que t’aimerais manger ce soir ? » Nul. Mais je m’égare un peu, revenons à nos moutons. Les Gaulois étaient quand même des gens hyper divisés, des peuples différents, avec pourtant une caractéristique commune : la moustache de Gaulois (même les femmes en avaient, et c’est plutôt stylé). Soit une moustache vraiment touffue qui descend le long du menton, genre la moustache bien badasse. Or, le Français a hérité de cette belle toison.

oui2
Une belle moustache de gaulois. À la Vercingétorix.

Cette moustache imposante avait pour objectif d’effrayer les ennemis lors d’un combat. Un peu comme les samouraïs avec leurs masques d’Oni, sauf que dans le cas des irrésistibles Gaulois, c’est la fourrure de bad-boy qui inspire la peur. Qui voudrait combattre le descendant d’un ours, un mi-homme mi-ours ? De plus, même si l’étymologie du mot est bel et bien floue, le nom Gaulois viendrait du latin tardif gallus (=possible) qui vient du celtique commun galia (=force). Mieux vaut donc se méfier du Gaulois qui se cache en chacun de nous, surtout que, d’après la légende, ces fiers guerriers n’avaient peur de rien. Tellement qu’ils nous ont transmis cette caractéristique. Cependant, avec le temps tout change, et ce courage, ou devrais-je dire cette imprudence, s’est transformé en plainte ou critique exprimée à voix haute un peu tout le temps. Le Français n’est jamais content : soit il lui manque un tout petit truc qui le rend incapable d’être heureux, soit il voit quelque chose qui ne lui plaît pas et se sent obligé de le critiquer. Résultat, le bon Français se fait souvent taper sur la gueule. Heureusement, la bouteille de vin rouge qui l’attend à la maison est là pour le réconforter.

D’après Futura Sciences, les Gaulois étaient déjà des adeptes du vin rouge. C’est pour cela que nous nous devons de préserver la coutume. Trinquons et buvons ! Mais attention, il ne faut pas juste boire le vin rouge, grande spécialité de notre pays. Il doit être savouré vous dira François, le bon Français, car sans fromage et sans saucisson, boire du vin rouge est comparable à manger des pâtes carbonara sans œufs : c’est bon, normal, mais ça pourrait être optimisé, et c’est un peu un crime envers la tradition. Pour résumer, c’est le fameux bleu-blanc-rouge français. Non pas le drapeau ! Le fromage, le saucisson (fleur blanche du saucisson sec), et le vin. En effet, en France, la gastronomie est un secteur plutôt bien développé et tout bon Français sait qu’il ne faut pas gâcher la nourriture. Alors autant en profiter ! Sauf peut-être quand le fromage s’appelle la fourme d’Ambert, mieux vaut se méfier d’un fromage avec un nom pareil.

vins-21
Baloo disait : « Il en faut peu pour être heureux ». Je suis complètement d’accord avec lui.

Étant donné la surconsommation de très bons aliments du terroir, le Français standard aura tendance à rigoler comme ceci « hon hon hon » et crier de joie/s’apitoyer sur son sort comme cela « ohlala ». Il suffit de tendre l’oreille 30s dans un café, pour entendre ce si beau rire, ou bien cette interjection si mélodieuse. Le rire du Français peut déclencher des tsunamis de rigolade, et dès qu’il est entendu, des « omelette du fromage » et « baguette » accompagnent le tout. En effet, le Français pense tellement à sa « bonne bouffe » de la veille qu’il se met, un peu comme les personnes atteintes du syndrome de Gilles de la Tourette, à prononcer impulsivement des mots en rapport avec la gastronomie française. Perdue entre rires et interjections, la populace française évite donc en général de se bidonner, n’ayant pas envie de se noyer dans l’incompréhension, ce qui est tristounet. Malgré tout, le Français reste doté d’une langue bien à lui, le francis baguettien.

hon hon hon
Tout le monde rit comme ça. Sauf le grand-père de François qui a du mal à rire sans s’étouffer.

Avez-vous déjà entendu un Français parler anglais? Moi non plus. Le Français utilise un langage précis qui impressionne les touristes de par sa clarté. En effet, lorsqu’il parle, ce dernier réalise de grands gestes afin que son interlocuteur puisse mieux le comprendre. Cela donne des scènes plutôt atypiques pour les touristes ou quand il part à l’étranger. Malgré cela, il arrive à être compris (plus ou moins), et c’est ce qui rend le bon Français si incroyable. Il n’est jamais content, a une sale tête, n’ose pas rire, a une grosse moustache, ne pense qu’à manger… et pourtant il est si attachant. Le seul problème : le francis baguettien, sa langue. Cette langue est si tordue et compliquée que même les voisins des Français ont du mal à les comprendre. De plus, elle est très lourde pour la mémoire humaine, ce qui fait que le cerveau des Français ne peut accueillir qu’une seule langue. Et c’est pour cette simple et bonne raison qu’il ne faut pas parler anglais au bon Français, c’est vraiment chercher la merde. Ou faut vouloir voir un spectacle de mains. Car même si le Français arrive à se faire comprendre au bout du compte, le dialogue n’en est pas moins compliqué et les explications pas moins longues. Les expressions françaises sont fascinantes et si vous arrivez à en attraper une, ne la laissez pas filer (#Pokémon) !

MEESof mrworld
Mr. Worldwide sous son plus beau jour.

Le Français en a vraiment marre que les touristes voient Paris comme la France. La France est un pays avec des paysages variés et de nombreux patois, même si j’avoue que cette dernière caractéristique peut se révéler extrêmement pénible… Une preuve que la France est complexe? Rien qu’en lisant les articles de l’Expat Bressan, vous découvrirez que certaines de nos régions ont des revendications. Toutes nos régions ont des spécialités (bizarrement souvent autour de la bouffe), et sont façonnées différemment. Mais l’unité dans la différence est ce qui rend la France si belle. La nourriture de qualité, très appréciée des Français, les rapproche et cela donne lieu à de grands banquets comme à la fin de toutes les BD Astérix (on revient sur les Gaulois, comme quoi).

ob_228564_asterix-repas-672x372
Pas besoin de plus de détails. Ces gens sont heureux (le Français est heureux quand il mange).

En bref, être Français c’est tout un art. Rajouter du piment en soirée avec une tenue à la française est un bon plan. Donc soyez fier de pouvoir dire que vous êtes Français, et comme le dit Black M dans sa musique « Je suis Français ! » et « La France est belle ».